EN APARTÉ “ELIOTT LEDEMÉ”

Voici la classe de CM2, une très bonne classe d’élèves tous plus intéressants, différents et ingénieux les uns que les autres.
Et tout cet orchestre a besoin d’un meneur, d’un chef, donc d’une maîtresse !
Elle assure à cent pour cent, mais un 7 septembre, un jeune garçon est venu aider la classe : plastiquage, distribution etc…

C’était moi…

Ensuite un nouvel arrangement m’a été proposé et a été conclu entre le dispositif Passerelle et ses animatrices, Mme Bousquet et moi …
Quelle chance et merci de la confiance : Chaque vendredi après-midi je viendrai « aider » les CM2 à dessiner….
Car, c’est ma passion !
Et cela a continué jusqu’à encore aujourd’hui et tout le monde est ravi de l’expérience…
J’en fais même un article pour « récompenser » les belles productions des élèves et ce projet qui m’a aidé à m’épanouir et retrouver du sens à ma scolarité.

Voici donc le programme que j’ai pu faire pratiquer à mes petits apprentis dessinateurs :

Pour ce qui est du Doodle art pour commencer :

les CM2 savaient ils que cela signifie « gribouillis » en anglais?
Il fallait quand même que je leur fasse découvrir ce style de dessin à travers différents artistes du genre !

VEXX, artiste anglais connu sur internet via la plateforme YouTube sur laquelle il poste, au rythme d’à peu près une vidéo toutes les deux semaines, des « speedpainting » où il est filmé en train d’œuvrer sur fond de musique.

Les CM2 ont pu apprécier son style ( le plus connu de toutes les catégories de doodle ) à travers ses dessins colorés aux personnages aux formes intéressantes

KERBYE ROSANE, artiste connue sur internet via son blog, n’a pas laissé indifférents non plus les CM2 par la qualité de ses œuvres, en noir et blanc, et l’univers fantastique qui s’en dégage

KIRA KIRA méritait aussi d’être présentée aux CM2 . Connue via différents réseaux sociaux, elle représente très bien ,à mon goût, « l’esprit doodle » avec ses œuvres très simples, mais charmantes, qui expriment toujours des émotions et provoquent toujours une réaction positive.

En ce moment, après avoir travaillé sur le graffiti, le doodle art, et la calligraphie chinoise, nous partons pour le Japon étudier le style « Manga »

J’ai, cette fois, mis à disposition dans la classe le livre « Faire un manga pour les nuls » (je savais bien qu’ils allaient sourire au départ) , afin qu’ils puissent trouver les bases complètes pour progresser , du dessin pur au storytelling , etc…La pratique a aussitôt débuté avec mes modèles au tableau…Nous commençons par la tête et les visages très expressifs, le corps avec sa musculature, ses dimensions….etc

Pour finir nous nous attaquerons au storyboard. Le but est non seulement d’en apprendre plus sur la culture japonaise et de mieux savoir dessiner, mais surtout de réussir à ce que chaque élève finisse par réaliser sa propre planche. En résumé, la classe a été très emballée et réceptive, malgré mon âge . Nous nous sommes mutuellement découvert des compétences et des qualités .

J’ai adoré apprendre, endosser le rôle de professeur et les aider à apprendre …

Eliott LEDEMÉ

Une belle expérience où la confiance sauve l’avenir
Une victoire sur le décrochage… Claudine Drevet et Stéphanie Prat.